Installer un jardin vertical et optimizer de l’espace

Dans notre précédent blog sur les plantes d’extérieur, j’ai mentionné quelques types de jardins dans lesquels vous pouvez faire pousser vos plantes. Cette fois, je veux parler plus en détail de l’un d’entre eux, le jardin vertical.

Ce jardin est l’une des options les plus attrayantes pour sa facilité de construction, ses avantages et le peu d’espace qu’il occupe. Ce dernier point est extrêmement précieux car vous ne pouvez pas toujours compter sur une surface suffisamment large.

Vous souhaitez embellir le mur de votre terrasse ou de votre balcon en utilisant ce jardin ?

Eh bien, je vais vous expliquer ici ce qu’est un jardin vertical, ses avantages, les différents types, les matériaux que vous pouvez utiliser pour le construire et comment le faire. Et enfin, je mentionnerai certaines des plantes qui se marient bien avec ces jardins.

Qu’est-ce qu’un jardin vertical ?

Un jardin vertical est également connu sous le nom de mur végétal. Il consiste en une installation verticale dans laquelle vous pouvez faire pousser différents types de plantes. Il peut être placé à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison.

Il existe plusieurs façons d’en construire un, que ce soit avec des palettes, des bouteilles en plastique, des sacs en feutre, sur un mur, ou même en hydroponie.

Il présente d’énormes avantages pour l’environnement, car il rend l’air plus pur, et pour vous, car vous aurez à portée de main des plantes comestibles disponibles.

Cependant, vous devez tenir compte de quelques aspects pour que votre jardin soit parfait et que les plantes ne soient pas affectées.

Emplacement

Comme vous le savez déjà, chaque plante a des exigences spécifiques en matière de lumière, de température, d’humidité, d’arrosage, de substrats, etc. C’est pourquoi vous devez savoir clairement quels types de plantes vous souhaitez planter. Il vous sera plus facile de placer le jardin vertical si tel est le cas.

Certaines plantes, comme les roses ou les bougainvilliers, aiment la lumière directe du soleil et y sont résistantes, il sera donc pratique de placer le jardin sur des terrasses ensoleillées et chaudes.

D’autres plantes, comme les hortensias, se plaisent à la mi-ombre. Vous pouvez placer le jardin dans un espace où les plantes reçoivent une lumière partielle, soit la première lumière du matin, soit la dernière lumière de l’après-midi. De préférence, évitez la lumière directe de midi, car elle peut brûler les jeunes plantes.

Enfin, nous avons les plantes qui préfèrent l’ombre, comme la variété hybride de bégonias tubéreux. Vous avez la possibilité d’aménager ce patio ombragé ou l’intérieur de votre maison pour un jardin vertical.

Gardez à l’esprit la température et la ventilation adéquates pour le jardin. Les murs emmagasinent la chaleur puis l’expulsent ; ce processus est bénéfique pour les plantes, à condition qu’il ne soit pas excessif.

La ventilation est également essentielle pour les plantes, car elle peut empêcher la propagation de parasites tels que les pucerons ou le mildiou. Cependant, les courants d’air brutaux ou les orages peuvent causer beaucoup de stress à la plante. Veillez à ce que l’air frais soit régulé afin que les plantes ne soient pas perturbées.

Substrat et arrosage

Chaque plante nécessite un type de substrat spécifique pour son bon développement et sa croissance. Celui-ci peut être riche en nutriments, fertile, léger, et garantir un bon drainage, une bonne aération, une bonne humidité, etc. C’est pourquoi il est essentiel de savoir quel type de substrat convient le mieux à ce que vous avez dans votre jardin vertical.

Outre le substrat, certaines plantes bénéficient d’engrais ou de compost. N’hésitez pas à en utiliser dans votre jardin vertical. Vous pouvez utiliser de l’engrais liquide, vendu dans les pépinières, et l’ajouter avec l’eau ou des granulés d’engrais.

Une fois que vous avez bien défini la plante que vous allez planter, l’emplacement et le substrat, vous allez vous concentrer sur l’arrosage. Cela varie également d’une plante à l’autre et en fonction du climat local.

Par temps chaud, vous devrez peut-être arroser les plantes au moins deux fois par jour, et par temps plus froid ou pluvieux, la fréquence sera bien moindre. En outre, vous pouvez utiliser le système d’irrigation goutte à goutte ou le système manuel avec un tuyau ou un arrosoir.

Une astuce qui vous aidera à savoir si vos plantes ont besoin d’eau ou non est de vérifier avec votre doigt. Il suffit de plonger délicatement votre doigt à 1 cm dans le sol pour identifier s’il est humide ou sec. Évitez l’engorgement et les longues périodes de sécheresse, car toutes les plantes n’y résistent pas. 

Entretien

Il ne s’agit pas seulement de planter des plantes dans un jardin vertical et de les laisser se débrouiller toutes seules. Il faut toujours garder un œil sur elles, au cas où elles manqueraient d’eau ou auraient besoin d’un peu plus ou moins de lumière, d’engrais, etc.

Vous devez vérifier si les plantes ont besoin d’être taillées ou transplantées, si vous devez enlever les feuilles fanées ou si elles sont attaquées par des parasites et des maladies. Dans ce dernier cas, vous pouvez utiliser des insecticides faits maison pour éliminer ces visiteurs gênants et protéger les plantes.

Il est également impératif d’inspecter la structure du jardin, le système d’irrigation (si vous en avez un), les pots et les cordes qui les retiennent, ainsi que tous les autres éléments du jardin. De cette façon, vous vous assurez que tout se passe bien ou, en cas de désagrément, vous pouvez apporter une solution rapide.

Avantages des jardins verticaux

Comme je l’ai mentionné au début, les jardins verticaux offrent un certain nombre d’avantages tant pour l’environnement dans lequel ils se trouvent que pour vous. Je vais maintenant vous parler de ces avantages.

  • Ils régulent la température de l’environnement, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Ils retiennent la poussière, le CO2 et les autres polluants de l’extérieur.
  • Ils absorbent les ondes sonores et minimisent le bruit.
  • Ils permettent d’économiser de l’argent sur le chauffage et la climatisation.
  • Ils peuvent absorber l’eau de pluie et la renvoyer dans son cycle naturel.
  • Vous pouvez faire pousser des plantes aromatiques, des fruits comme des fraises, et des légumes comme des laitues, entre autres.
  • Vous pouvez optimiser l’espace si vous ne disposez pas d’une grande surface pour vos plantes.
  • Elles augmentent le sentiment de bien-être car un environnement avec des plantes aide à réduire le niveau de stress et favorise la relaxation.
  • Elles aident à augmenter la productivité en raison des effets positifs des plantes sur les personnes.

Types de jardins verticaux

Les jardins verticaux ne sont pas seulement ceux que l’on voit sur les façades des maisons ou des bâtiments, formant un style de mur vert et dans des sacs. On les trouve aussi dans d’autres présentations.

Jardin de terre confinée

C’est la plus courante puisqu’elle consiste à utiliser des éléments tels que des pots, des bouteilles en plastique ou des palettes avec de la terre. Dans ceux-ci, on sème la plante, qui peut prendre les nutriments nécessaires dans le substrat que vous avez utilisé.

Jardin hydroponique

Dans ce type de jardin, les plantes sont placées dans une structure tubulaire, qui peut être en PVC. Les racines y sont fixées et les nutriments de la plante sont fournis par l’eau.

L’eau est amenée dans les tubes par une pompe et ce, aussi longtemps que nécessaire. Ensuite, elle est recueillie pour être réutilisée car elle contient encore les nutriments, et de cette façon, la ressource n’est pas gaspillée. 

Jardin mural ou pérola

C’est celui dont les plantes sont plantées dans le sol ou dans un pot, et dont les branches s’attachent à des éléments verticaux : c’est le cas des plantes grimpantes ou des vignes. Cela permet de créer un mur végétal qui offre tous les avantages que j’ai mentionnés précédemment. Le plus intéressant est qu’elles ne nécessitent un arrosage que là où se trouvent leurs racines

Matériaux et construction des jardins verticaux

Vous pouvez construire vos jardins verticaux avec différents matériaux, et ici je vais vous en parler et vous expliquer comment vous pouvez construire votre jardin.

Jardin vertical avec des palettes en bois

L’utilisation de palettes dans le jardinage a gagné en popularité ces dernières années car elle apporte une touche rustique et accrocheuse au jardin. La palette européenne est utilisée car elle est plus facile à manipuler compte tenu de son poids de 22 kg et de ses dimensions de 120 x 80 x 14,5 cm.

Un grand avantage est que ces palettes sont exemptes de substances potentiellement polluantes, ce qui les rend parfaites pour la culture d’herbes et de légumes, par exemple. Les palettes contiennent entre 78 et 81 clous spécialisés, dont les bords arrondis ne causent aucune blessure et assurent la stabilité de la structure.

Comment se procurer les palettes ?

Ces palettes peuvent être achetées neuves ou usagées. Je vous recommande de les acheter usagées mais en bon état. Elles peuvent être chères si vous les achetez neuves.

Vous pouvez trouver les palettes utilisées dans des chantiers, des chantiers de construction, et d’autres endroits de ce genre. Si vous êtes chanceux, vous pouvez les acheter pour un prix juste ou même ils peuvent être donnés à vous comme cadeau.

Il est fondamental d’adapter les palettes pour les plantes ou les pots.

Une fois que vous avez la palette, vous devez décider si vous l’utilisez pour y accrocher les pots ou pour planter les plantes directement. Si vous décidez de suspendre les pots, vous devez d’abord appliquer un vernis de protection pour le bois ou une laque. De cette façon, vous pourrez préserver le bois plus longtemps avec son aspect spectaculaire.

Après avoir appliqué le vernis, laissez-le sécher pendant 1 ou 2 heures, et pendant que vous attendez, vous pouvez nettoyer les objets que vous voulez accrocher sur la palette. N’hésitez pas à utiliser le récipient de votre choix pour faire pousser vos plantes. Il doit simplement être résistant à l’extérieur (le cas échéant), avoir des trous pour le drainage et être adapté à la plante.

Comment sécuriser la palette ?

Pour fixer la palette, vous pouvez attacher une chaîne solide autour de la balustrade de votre balcon, si c’est là que vous voulez la placer, et de la palette et la serrer avec une vis et un écrou. Si vous le souhaitez, vous pouvez également l’accrocher au mur avec des supports résistants ou mettre des sortes de pieds à la base.

Si vous préférez semer les plantes directement sur la palette, vous pouvez le faire en bas, c’est-à-dire à la base de la palette. Placez la palette verticalement, le côté inférieur vers vous, car c’est là que vous allez travailler.

Ensuite, en dessous et sur les côtés des 3 sections où se trouvent les pieds, vous allez visser 3 planches. Ceci afin de former une sorte de tiroir dans lequel vous allez semer les plantes.

Vous recouvrez le bois de la palette de plastique (polyéthylène ou polypropylène) pour protéger le bois afin qu’il dure plus longtemps. Ajoutez ensuite une couche d’argile expansée ou d’arlite pour faciliter l’écoulement de l’eau, ainsi que le substrat pour les plantes que vous allez planter.

N’oubliez pas les trous de drainage dans le plastique et les planches. Vous pouvez ancrer la palette à votre mur ou la fixer avec des pieds pour la maintenir au niveau du sol. Tout dépend de vos goûts et de votre espace.

La taille de ces palettes peut varier, alors ne vous inquiétez pas si vous en trouvez une qui est plus grande ou plus petite que les tailles standard. Elles fonctionneront de la même manière, seule leur capacité changera.

Jardin vertical avec du matériel recyclé

Aujourd’hui, nous sommes un peu plus conscients des conséquences de la mise au rebut d’innombrables produits polluants. Nous savons que de nombreux matériaux ont la possibilité d’être réutilisés.

Et une excellente option est de les réutiliser pour créer des pots dans lesquels nous pouvons planter nos plantes. Les bouteilles en plastique, les paquets de tétra, les pots qui ne sont plus utilisés à la maison, et même les vieux vêtements peuvent servir à cette fin.

De plus, ils peuvent également être utilisés pour créer des jardins verticaux. Ces récipients peuvent être suspendus à l’aide de chaînes ou de cordes rigides ou attachés à des crochets ancrés au mur, dans les tiroirs des palettes, dans les coins des escaliers ou sur les échelles.

À ce stade, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et disposer ces conteneurs comme vous le souhaitez. Gardez à l’esprit les conditions dont votre plante a besoin et l’environnement auquel le conteneur sera exposé.

Vous pouvez couper les bouteilles en plastique en deux et utiliser les deux parties, ou vous pouvez également couper un côté de la bouteille et laisser le reste complet. Les bouteilles Tétrapack peuvent être coupées uniquement à une extrémité ou sur un des bords.

Il n’est pas du tout difficile d’adapter ces récipients pour leur donner une seconde vie, ce qui permet d’éviter de polluer l’environnement. De plus, votre jardin aura un aspect magnifique.

Jardin vertical avec des sacs

Pour ce jardin, vous pouvez utiliser différents matériaux en tissu qui feront l’affaire comme des sacs. Vous pouvez également les acheter dans des pépinières, car elles disposent déjà des conditions nécessaires pour les plantes.

Cependant, vous pouvez toujours créer les sacs vous-même. Le géotextile, un tissu imperméable et flexible, la toile de jardin ou le feutre peuvent être utilisés. Prenez un morceau de tissu, pliez-le en deux, en laissant un peu de place pour les ficelles, et cousez les extrémités ensemble.

L’envers peut être un peu plus large que l’endroit. De cette façon, le sac sera mieux adapté aux plantes. Une fois la couture prête, vous pouvez procéder à la réalisation des trous de drainage et à la suspension des sacs. Des cordes ou une structure ancrée au mur feront l’affaire.

Une fois les sacs en place, vous ajouterez le substrat approprié aux plantes que vous souhaitez y planter. Gardez à l’esprit les exigences de ces plantes, l’arrosage, la lumière, le substrat, la taille, etc. De cette façon, vous pourrez garantir leur bon développement dans les sacs.

Ces sacs peuvent être placés à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, sur les murs ou sur les balustrades du balcon. Vous pouvez avoir une rangée de sacs ou plusieurs étages. Le style et le matériau dépendront de votre goût et des besoins des plantes.

Jardin hydroponique

La première chose à prendre en compte pour la construction de ce jardin est l’endroit où il sera placé. Il doit s’agir d’un mur résistant et être protégé de l’humidité.

Vous allez créer la base de départ qui supportera l’installation hydroponique à l’aide d’un cadre. Et prévoyez une distance d’au moins 10 cm par rapport au mur.

Les dimensions dépendront de la taille que vous souhaitez donner à votre jardin. Il est essentiel d’avoir une pompe qui prélève l’eau avec les nutriments dans un réservoir et la transporte dans les tuyaux où se trouvent les racines des plantes.

Le mécanisme d’irrigation au goutte-à-goutte est utilisé pour alimenter toutes les plantes de manière uniforme et ne pas gaspiller les ressources en eau. À l’autre extrémité du système, vous devez placer un drain pour recueillir l’excès d’eau avec les nutriments qui n’ont pas été absorbés. Elle doit être filtrée pour éviter que le système d’irrigation ne se bouche ou ne s’endommage.

Les racines des plantes du système ne doivent pas être très longues, et elles doivent pouvoir se développer dans un matériau inerte comme le feutre ou la perlite. L’eau et les nutriments sont absorbés par ce matériau.

Il ne doit pas s’agir exclusivement de plantes aquatiques ; dans ces jardins, vous pouvez avoir de la laitue, des épinards, de la menthe, du céleri, de la lavande, de la valériane, etc.

En outre, vous devez leur apporter les soins dont elles ont besoin. Il ne s’agit pas de laisser le système prendre le contrôle de tout le processus.

7 plantes que vous pouvez semer dans les jardins verticaux

PlanteCaractéristiques de la plante
ŒilletsDescription : elle fleurit de mai à août. C’est une plante vivace et aromatique. Entretien : elle est facile à entretenir, elle n’a pas besoin d’engrais et l’arrosage ne doit pas être très constant si ce n’est pas nécessaire. Elle a besoin d’un substrat perméable avec un bon drainage. Emplacement : Elles peuvent être placées en haut des murs et dans des zones ensoleillées.
EcheveriaDescription : elle a des feuilles en forme de rosette et des fleurs jaune orangé. C’est une plante vivace. Entretien : elles n’ont pas besoin d’un arrosage constant car ce sont des plantes succulentes. Elles peuvent être conservées dans des conditions parfaites à l’intérieur. Le substrat doit être perméable. Emplacement : Elles doivent recevoir un bon ensoleillement.
Oignon galloisSemis : elles doivent être semées en pleine terre en mars et repiquées 4 semaines plus tard. Ce sont des plantes annuelles. Entretien : il est important d’enlever les oignons en excès afin que les nouveaux aient suffisamment d’espace pour se développer. Ils ont besoin d’engrais, d’arrosage et d’un bon ensoleillement. Récolte : on peut les récolter de mai à octobre pour la consommation.
Bette à cardeSemis : ils peuvent être semés de mars à avril en plein champ. Ensuite, il faut les repiquer dans des pots de 15 cm de profondeur. C’est une plante annuelle. Entretien : il faut la fertiliser plusieurs fois, l’arroser si nécessaire et la placer sous un fort ensoleillement. Récolte : la récolte se fait de mai à novembre. Il est préférable de récolter les feuilles de l’extérieur vers l’intérieur, seulement 1/3 pour qu’elles repoussent. 
CapucineSemis : ils peuvent être semés en plein air de mai à juin. En avril, elles peuvent être cultivées à l’intérieur. Entretien : vous pouvez les placer dans des zones ensoleillées ou semi-ombragées. Elles ont besoin de fertilisation. Ce sont des plantes annuelles, grimpantes et l’arrosage se fera quand elles en auront besoin. Récolte : vous pouvez manger les fleurs. Leurs graines peuvent remplacer les câpres.
Framboise rougeSemis : les variétés d’automne doivent être semées en septembre et octobre. Celles d’été, en mai. Le sol doit être riche en humus et en paillis. Entretien : plantez-les dans de grands pots et arrosez-les constamment. Il faut lui apporter de l’engrais tous les ans et le tailler pour éliminer les vieilles pousses. C’est une plante vivace qui nécessite un ensoleillement important. Récolte : selon la variété, elle se récolte de l’été à l’automne.
FraiseSemis : les variétés de jardin sont semées en août et les variétés sauvages en avril et mai. Elles ont besoin d’un sol fertilisé et peuvent être placées à mi-ombre ou en plein soleil. Entretien : arrosage abondant, et taille pour enlever les vieilles feuilles et les fruits. C’est une plante vivace et aromatique. Récolte : peut être récolté en automne.

Nous sommes maintenant à la fin de ce blog sur les jardins verticaux. J’espère que vous avez trouvé des informations utiles et que vous commencez à créer votre propre jardin. Peu importe le type de jardin ou de matériel que vous choisissez, le plus important est que vous connaissiez les besoins de votre plante.

N’attendez plus pour avoir ce merveilleux jardin vertical. Vous connaissez déjà tous les avantages qu’il apporte et la facilité avec laquelle il est possible de le construire. Mettez la main à la pâte !

Compartir